Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Deux baptisés comme les autres

16 juin 2007. Julien a été confirmé et Rémi a fait sa profession de foi

Julien et Remi Julien et Remi            
 
     Le 16 juin 2007, à 11h, à l'église de Preux au Sart, dans la paroisse Saint-Jean-Bosco en Mormal, les cloches ont sonné pour la profession de foi de Rémi, 12 ans, scolarisé dans un Institut spécialisé pour les enfants comme lui, en Belgique.
 
     Rémi ne parle pas, il communique de façon particulière avec une méthode de "communication facilitée". C'est ainsi qu'il nous a fait connaître son désir de vivre cet événement lors d'une eucharistie qui réunisse sa famille, avec des lectures et des chants choisis par lui.
 
     Le handicap de Rémi (l'autisme) ne lui permet pas de vivre une célébration paroissiale sans une profonde angoisse et des troubles associés. Beaucoup de monde, ce n'est pas possible….
Aussi notre Eglise diocésaine, et dans cette paroisse l'abbé Jean-Marie Bricout, a bien compris l'appel de cette famille et y a répondu avec des moyens adaptés à leur fils.
 
     Quelques jours après sa profession de foi, Rémi s'est exprimé grâce à la communication facilitée "Je veux dire que je suis très content et que j'ai passé un super moment qui restera un grand souvenir dans ma vie. C'est chouette. Merci à tout le monde. C'était génial. Merci beaucoup. Un grand moment de fraternité comme je l'espérais. Merci."
 
     Le même jour, à 18h, à l'église de Bruay sur Escaut, dans le doyenné des Marches du Hainaut, le père Garnier a confirmé quinze personnes de tous âges dont Julien, jeune adulte, handicapé mental, de ceux dont on dit " ils ne sont pas comme nous". Sur la photo, il est en compagnie de l'abbé Jean-Pierre Guinet, curé de sa paroisse, Sainte-Maria-Goretti du Hainaut.
 
     Témoin de la confirmation de Julien, je peux dire qu'il était transporté de bonheur, le sourire éblouissant, le cœur et l'esprit ouverts à l'amour de Dieu. Julien a reçu "le don et l'amour de Dieu dans ma tête et dans mon coeur" comme il aime le dire.
 
     Comment en est-il arrivé là ? Tout simplement en participant chaque semaine au caté, avec une pédagogie adaptée, en compagnie d'autres jeunes comme lui. Quelle joie pour eux de se retrouver pour écouter la Parole de Dieu, prier et chanter. Je les ai accompagnés dans leur cheminement et je peux témoigner de leur découverte de l'amour de Dieu qui les aime pour ce qu'ils sont et du bonheur de leurs parents de voir leurs enfants heureux.
 
     Rémi, Julien, ne sont pas les seuls dans notre diocèse. Leur histoire nous prouve que l'accueil des personnes handicapées est non seulement possible mais urgent pour dire au monde que notre Eglise est une mère qui aime chacun, et tous, comme il est.
La mission du Christ continue si nous nous accueillons tous, certes avec des moyens adaptés, mais sans distinction.

Parents, amis, n'hésitez pas à offrir aux enfants, quels qu'ils soient, ce cadeau : la découverte de l'amour de Dieu. 

 

Soeur Myriam Blanc

Renseignements par mail : cliquer ici

Autres pages de ce site concernant le handicap : cliquer ici

 

Article publié par Site Catéchèse • Publié Lundi 21 janvier 2008 • 5132 visites

Haut de page