Ecclésia 2007

Un événement qui a fait date

Ecclésia 2007

La délégation diocésaine a embarqué Jeudi 25 octobre 2007 à 13h20, en gare d'Arras, à bord d'un TGV pour rejoindre Lourdes vers 22h30. Et vendredi à 10h, en la Basilique St Pie X à Lourdes, elle a rejoint les plus de 7000 autres participants pour trois jours consacrés à la responsabilité catéchétique.
Les délégués diocésains ont rendez-vous à leur retour, mardi 30 octobre devant la presse régionale et samedi 17 novembre avec Mgr Garnier pour s'organiser afin que ce congrès dynamise la vie de notre Eglise.

La liste des membres de la délégation diocésaine et le mot que l'évêque leur a adressé

au retour d'Ecclésia au retour d'Ecclésia  Au retour, sur le quai à la descente du train ce lundi, 9h "Quel bonheur de les voir fatigués, usés mais heureux et bouleversés même." (Michel Masclet qui les a accueilli à la gare)

Apports, réflexions et partages sont au programme, soutenus tout au long du congrès par une démarche spirituelle ponctuée par des liturgies, des temps de prière, l’eucharistie et des temps personnels.  

Vendredi Vendredi  Premières impressions au soir du premier jour :

 Nous sommes fatigués mais très emballés.

On a prié tous ensemble et ça se sent...Ça nous a fait du bien.

Un sentiment fort « On est l’Église de France »

La notion d’accueil. C'est cette conversion à l’accueil, à se tourner vers l’autre qui nous est demandée.

C’est la prière d’abord et les premiers repères de la première annonce : l'accueil de l’autre

On a reçu des images très très fortes du monde actuel.

Pour nous c'était complètement en lien avec le diocèse de Cambrai et les Assises du Territoire qui vont se dérouler dimanche : le monde a tellement changé que "c’est formidable, il est à construire !" Ça c’est un message fort qui change du discours ambiant.

Et puis on vit la Communication ecclésiale, à partir des groupes qui se font et se refont sans cesse.

Dimanche

Témoignages transmis le dernier jour avant la cérémonie de clôture :

Nous nous sentons remplis de la nécessité de partir de la Parole de Dieu et de la Prière pour vivre notre mission.

Avons fortement ressenti la nécessité de faire communion même à plus petite échelle. La paroisse n'est pas la seule taille de communauté, ni le seul lieu où la communion est à vivre.

Des expressions reviennent : Bain ecclésial - Un appel au bonheur - Les aînés dans la foi - Revisiter les trésors de l'Évangile - Vivre avec les autres comme avec des frères à aimer - Dieu se tourne vers les hommes de ce temps -

On se sent touchés pour nous-mêmes. Une jeune de la délégation a dit "je n'en reviens pas, on m'a traitée d'aînée dans la foi"

On se sent bien et ajustés avec nos évêques.On est dans notre Église de France et bravo aux évêques pour leur intuition !

On se sent aussi en communion avec ce million d'hommes à aimer et les Assises du Territoire.

 Merci à Brigitte Darras qui a pu recueillir et nous transmettre ces quelques mots de Lourdes

Article publié par Service Initiation chrétienne • Publié le Jeudi 01 novembre 2007 • 8062 visites

keyboard_arrow_up