Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Edito d'avril 2009

Revue Faites n°11 "Etre aîné dans la foi c'est ouvrir à la communauté"

Faites n°11

Etre aîné dans la foi, c'est ouvrir à la communauté

  Voir le sommaire

 

Tisser des liens ...

 

     Faites poursuit son voyage au pays des aînés dans la foi...

 

     Un point particulier a retenu notre attention. Ces aînés, disciples de Jésus, à l'écoute de sa Parole, témoins sans prétention de son amour, ne sont pas des « repliés sur eux-mêmes ». Pas refermés sur leurs découvertes, leur vocation, leur foi, leur espérance. Ils ne sont jamais des propriétaires de leur action ni de leur témoignage.

Ils sont des témoins humbles, de ce que Dieu fait en eux...

Leur joie : annoncer par toute leur vie, Celui qui est leur vie « Ce n'est plus moi qui vit, c'est Christ qui vit en moi » (écrit Paul).

Ils n'ont de cesse de relier à Lui ceux qu'ils rencontrent, d'ouvrir un chemin...

 

     Nous connaissons tous ce jeu de présentation souvent utilisé pour constituer un groupe.

Un membre du groupe prend une pelote de laine, attache l'extrémité d'un fil à son pouce, se présente puis lance la pelote à une autre personne qui noue le fil à son pouce et se présente à son tour avant d'envoyer la pelote à un autre ... et ainsi de suite.

A la fin du jeu, quand tout le monde s'est présenté, que se passe-t-il ? Tous sont reliés les uns aux autres, mais leur lien ne passe pas par la même personne, pas par une personne unique. Il arrive souvent que celui qui a initié le jeu ne maîtrise plus rien de ce qui se vit dans le groupe. D'un autre côté si quelqu'un coupe un seul lien, alors toute la toile est menacée. Enfin, le vide qui existait au milieu du groupe au début du jeu n'est plus là. Il a été remplacé par un entremêlement de fils qui évoque une toile d'araignée...

Le groupe commence ainsi à se construire. Un simple tissage grossier de fils et de relations balbutiantes.

 

     Si le Christ est le premier à faire le pas vers l'humanité, les suivants nous sont confiés. Les aînés dans la foi sont de ceux qui saisissent la chance offerte et passent le relais. Ils sont des tisseurs de lien : solidement arrimés au Christ ils jettent la pelote aussi souvent que possible, sûrs que dans chaque relation qui se construit quelque chose de Dieu se dit et se donne ; sûrs que ce qu'ils construisent avec les autres, est aussi construction du Royaume ; convaincus que toutes ces relations, ces liens tissés, disent quelque chose de Dieu au monde d'aujourd'hui.

 

     N'évoquent-ils pas le « Voyez comme ils s'aiment » ou cette parole de Jésus : « A ceci tous vous reconnaîtront pour mes disciples à cet amour que vous aurez les uns pour les autres » ou encore « Ce que vous faites à l'un de ces petits c'est à moi que vous le faites » et enfin « Faites ceci en mémoire de moi ».
Ainsi les aînés dans la foi ...

Abbé Michel Masclet

Responsable du Service catéchèse

Article publié par Site Catéchèse • Publié Mercredi 06 mai 2009 • 2349 visites

Actualités de l'Eglise

Inauguration de la stèle républicaine : Discours de Monseigneur Lebrun, archevêque de Rouen
Monseigneur Dominique Lebrun, archevêque de Rouen a prononcé un discours pour...

Les évêques français et espagnols du Chemin de Compostelle signent une lettre pastorale commune
Monseigneur Marc Aillet, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron, a accueilli la troisième rencontre...

Commémoration : un an après la mort du Père Hamel
Un an après l'assassinat du Père Jacques Hamel (26 juillet 2016), prêtre de...

Un nouveau site pour la liturgie : liturgie.catholique.fr
Un nouveau site pour la liturgie : liturgie.catholique.fr. Destiné en premier lieu aux acteurs en...

Commentaires du dimanche 30 juillet
30 juillet 2017, 17e dimanche du temps ordinaire, commentaires des lectures bibliques,...

Haut de page