Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Edito Février 2013

Le numéro 26 de Faites est disponible !

Faites n°26 (Voir sommaire)

Vivre le carême

Dans quelque temps, nous célèbrerons l’entrée en carême et reprendrons la route vers Pâques. Comme chaque année, une route nouvelle avec, au cœur, le désir de nous convertir, par amour, par confiance, parce que nous savons que c’est le moyen le plus efficace de laisser la place au Seigneur dans notre vie.

 

Le carême, un temps qui nous est offert pour nous rapprocher du Seigneur, un temps pour Le re-choisir. Un temps pour alléger notre vie de tout le superflu : réveiller notre foi, raviver le goût pour la Parole de Dieu, le goût de la prière et de l’eucharistie, être stimulés dans l’amour des frères.
 
Hier, on avait tendance à réduire le carême à des observances rituelles : pas de viande le vendredi, jeûne le mercredi des Cendres et le vendredi saint, privation de dessert dans la semaine, … Aujourd’hui, on trouve parfois ces repères "ringards", "dépassés". "Il faut être de son temps et donner au carême un sens symbolique." ; "Il s’agit de vivre mieux avec les autres et avec le Seigneur, de lui donner une nouvelle place dans nos vies."…
 
Si le carême est seulement un ensemble de règles pour le simple fait de l’obéissance, ou parce que la souffrance est chemin de vertu, alors il risque de nous éloigner plus encore de ce Dieu d’amour que tout l’Evangile nous annonce et nous invite à suivre. Si le carême est seulement de l’ordre du symbolique, alors il risque tout autant de n’être qu’un prétexte à un nouveau régime et de n’avoir aucun effet sur notre conversion et notre vie évangélique.
 
Comme l’alliance passée au doigt est le signe du mariage et du consentement que les époux ont échangé, ainsi les rites que nous nous donnons comme repères pendant le carême sont des rappels quotidiens de notre volonté de conversion. Et la privation devient don. Et le renoncement devient temps donné à l’autre. Et le changement du rythme de vie fait la part plus belle à la vie spirituelle.
 
Dans ce numéro de Faites, nous proposons un livret de carême simple pour les enfants, tout comme il en existe un pour les adultes. C’est juste un moyen, un outil simple, mais il peut conduire au Christ et à la vie.
 
Bonne route et belles fêtes pascales.
 
 Abbé Michel Masclet

(Responsable du service diocésain de la catéchèse) 

 

Article publié par Site Catéchèse • Publié Lundi 28 jan 2013 • 1496 visites

Haut de page