Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Sainte-Claire de la Sensée

Un dimanche autrement dans la démarche Diaconia 2013 (21 oct 2012)

Ce dimanche 21 octobre, c’est par une matinée brumeuse et automnale que nous avons vécu à Arleux  notre 1er « dimanche autrement »  de la saison. 

Quelle satisfaction pour l’Abbé Meignotte et pour les catéchistes que de voir autant d’enfants de 3ème et 4ème année de caté, et de parents, répondre à leur invitation à vivre un dimanche matin autrement,  en famille,  autour de la Parole de Dieu et de l’eucharistie !

Lire la parole de Dieu, bien la comprendre pour essayer d’en vivre, voilà l’objectif de la nouvelle  catéchèse adressée à tous. La  parole de Dieu n’est-elle pas lumière dans nos vies comme  nous l’avons chanté à plusieurs reprises au cours de l’homélie ! « ….Tu as posé une lampe, une lumière sur ma route, ta parole Seigneur… »

Après un petit mot d’accueil de l’abbé Meignotte, 12 groupes se sont constitués. Dans chaque groupe un participant  a lu l’Evangile du jour selon St Marc (Mc 10,35-45) et chacun a pu exprimer la phrase qui le touchait le plus. Tout de suite, s’est dégagée l’idée principale du texte selon laquelle un disciple de Jésus doit être capable de servir les autres. Puis  nous avons dressé une liste de nos coups de main, de nos coups de pouce et de nos coups de cœur, que nous avons inscrits sur des mains en papier. Mains, symbole de la prière quand elles sont jointes et symbole du don, de l’accueil et du service rendu, quand elles sont tendues.

Cette séance de partage d’Evangile s’est poursuivie  par la célébration de la messe.

            Après la lecture de l’Evangile l’abbé Meignotte a rappelé brièvement que bien souvent nous ressemblions aux disciples Jacques et Jean avides de pouvoir, de reconnaissance, de désir de gloire  mais   que Jésus nous invite au contraire, comme il l’a fait  avec ses disciples, à se mettre au service de tous. Le Christ  lui-même montre l’exemple, Il n’est pas venu « pour être servi mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude ». Beau slogan pour cette journée mondiale des missions !

Les porte-parole de chaque groupe sont ensuite venus apporter leurs mains de papier et  ont lu  les expressions de leur groupe dans lesquelles transparaissait  beaucoup de bonne volonté mais on a pu percevoir aussi nos limites humaines.  Servir n‘est pas  toujours facile, et les jeunes  l’ont dit.  Il  faut être capable de se détacher de ses égoïsmes et de son petit confort. Il faut savoir servir simplement, humblement, gratuitement,  ne rechercher  aucune reconnaissance, ni aucun profit. Il faut aussi savoir servir les plus démunis, les plus faibles, les marginalisés  et pas seulement ses amis. L’apprentissage d’une telle fraternité  se fait tout au long de notre vie, et c’est la condition pour qu’advienne un monde plus juste et plus beau.

C’est sur le chant «Rêve d’un monde, monde plus beau à faire ensemble »  que tous, nous avons été envoyés à la fin de la messe.

Actuellement l’Eglise de France propose une démarche de réflexion sur le sens de la fraternité « Diaconia 2013 » et c’est dans ce cadre que l’abbé Robert Meignotte s’est  proposé de déposer à Lourdes, le jour de l’Ascension 2013, le fruit de nos réflexions de ce jour écrit sur les mains de papier.

  Agnès

 

(Copie de l'article mis en ligne sur le site de la paroisse Sainte-Claire de la Sensée)

Article publié par • Publié Mardi 29 jan 2013 • 2479 visites

Haut de page