Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Catéchuménat

Projet catéchétique du service diocésain du catéchuménat(printemps 2012)

Catechumenat Catechumenat   Acteurs du projet :

Equipe des coordinateurs et l'équipe diocésaine du service du catéchuménat.

 

Historique :

Cinq rencontres au cours de l'année:

1°/ Partage autour des cinq trésors de l'homélie de Mgr Garnier à Pentecôte 2011.

2°/ Lien entre baptême de chacun et son engagement au catéchuménat.

3°/ Comment chacun personnellement et comment par le biais de la coordination du catéchuménat il est possible de « prendre part » à la responsabilité catéchétique de la communauté paroissiale.

4°/ Etat des lieux des forces et des faiblesses du catéchuménat dans son quotidien, mais aussi dans un évènement comme « l'appel décisif ».

5°/ Décider ensemble des sillons à creuser , en faire notre projet catéchétique pour l'avenir.

 

Forces et fragilités :

  

COMMUNAUTE

PERSONNES

LITURGIE

Forces :

-  Impact sur les communautés lors des témoignages de catéchumène ou de néophyte.

-  Lorsque les rencontres d'accompagnement des catéchumènes se font dans la maison paroissiale, cela créé des questionnements et du lien avec les prêtres et les membres de la communauté.

Forces :

-  L'appel décisif est l'occasion pour les « appelés » de prendre conscience qu'ils ne sont pas seuls vers les sacrements. C'est une entrée dans la dimension ecclésiale. Ils se sentent accueillis, portés, attendus par l'Eglise.

- Le rôle porteur des parrains et marraines.

-  Il y a une véritable force à accompagner à plusieurs.

-  Accompagner, c'est grandir dans la foi avec les catéchumènes.

Forces :

- Une belle liturgie fidèle au rituel , fluide, simple, donne sens par elle-même.

- Vivre une étape liturgique fait grandir le catéchumène dans la foi.

- Lorsque les sacrements sont vécus avec les grands jeunes et les adultes, ils donnent à voir que la démarche est possible à tout âge.

Fragilités :

- Parfois manque d'un milieu porteur dans la foi pour des personnes isolées. (ex: il faut les aider à trouver un parrain).

- Quelquefois la communauté locale est ignorante de la richesse d'un cheminement catéchuménal.

- oblème quand l'accueil paroissial ne fait pas suivre les demandes.

- La communauté a parfois peur d'appeler aux sacrements par crainte de ne pas pouvoir ou de ne pas savoir accompagner.
Fragilités :

- Dire que quelqu'un n'est pas prêt , c'est se priver de la grâce des sacrements ( je ne suis pas digne Seigneur ...)

- L'accompagnement en solitaire réduit la dimension ecclésiale, même s'il est parfois difficile de créer une équipe autour d'un catéchumène.

Fragilités :

- Lors des célébrations, par manque d'anticipation, nous perdons en signification dans les gestes, les rites...( ex : lors de l'appel décisif le « Me voici » inaudible)

- Se priver de la catéchèse mystagogique, c'est manquer une occasion de prolonger le sacrement. La mystagogie permet de passer du sacrement comme un aboutissement au sacrement comme une entrée dans un devenir chrétien.

 

Décisions pour le projet catéchétique du service du catéchuménat.

Il est apparu indispensable de creuser le sillon de la communication autour de :

 

LA COMMUNAUTE :

-  Communiquer la vie catéchuménale par le biais des feuilles d'annonce – des sites – des contacts personnels. Annoncer la mise en route des personnes vers les sacrements.

-  Au début du carême remettre un signet avec les noms des « appelés » au baptême de la paroisse.

-  Créer des passerelles vers la communauté qui sera source de vie pour le baptisé. Permettre aux uns et aux autres d'entrer en relation: contact avec le prêtre, les EAP ( ex à Marly à l'occasion de la galette des rois).

-  Prévoir les entrées en Eglise en présence du plus grand nombre d'acteurs pastoraux et/ ou de la communauté dominicale.

-  Appeler, qui veut bien, à faire un bout de chemin avec les catéchumènes comme aîné dans la foi.

 

-  Aider les équipes d'accueil paroissial en réalisant une fiche simple, précisant les démarches à suivre pour les sacrements de l'initiation. Leur remettre aussi le tract à cet usage avec le nom et les coordonnées du coordinateur local.

 

LES PERSONNES :

 - Proposer aux catéchumènes une à deux rencontres par an avec les autres personnes du doyenné qui cheminent vers les sacrements.

- Proposer à la personne qui démarre un cheminement de demander dans son entourage quelqu'un avec qui elle aimerait partager sa démarche.

- Appeler la communauté à la richesse de l'accompagnement, peut-être par le biais de témoignage de catéchumènes quant à leur « joie de grandir dans la foi ».

- Saisir toutes les occasions possibles pour que le catéchumène puisse découvrir la richesse et la diversité ecclésiale de la communauté paroissiale ( mouvement – service ...)

 

La LITURGIE :

 - Pour les entrées en catéchuménat ou les seuils du processus, choisir des célébrations où il y a du monde et de la diversité ecclésiale.

- Saisir toutes les occasions des seuils liturgiques catéchuménaux pour réveiller la communauté dans sa foi.

- Préparer les étapes catéchuménales avec les équipes liturgiques et les accompagnés.

- Préparer et vivre avec les accompagnés et les communautés une mystagogie pendant le temps pascal.

Article publié par Site Catéchèse • Publié Jeudi 19 juillet 2012 • 1907 visites

Haut de page